Aux dernières fashion week, les enfants défilent aux côtés des stars mondiales. Aussi fascinants que les grands, ils font désormais partie du show. Quelle image la mode renvoie-t-elle de ces kids qui n’ont même pas 10 ans ? Sienna Paris a mené l’enquête avec Chanel, Dolce & Gabbana et Tommy Hilfiger.  

Les enfants stars sur les podiums

Incroyable mais vrai, les enfants sont les nouvelles stars des podiums. Leurs joues roses bien garnies font chavirer les cœurs du front row, et charment même les plus strictes rédactrices en chef de mode. En faisant défiler bébés et enfants, les créateurs cherchent ainsi à humaniser leur show et provoquer, indéniablement, de la tendresse. 

C’est aussi une façon de servir une image, comme celle de la mamma sicilienne chez Dolce & Gabbana. La marque a en effet fait défiler des bébés dans les bras des mannequins pour sa collection automne-hiver 2015-2016. Le but ? Renforcer l’icône de la mamma, très proche de ses bambins et de sa famille. On dit bravissimo ? 

La tornade Hudson

Mais le roi en la matière, c’est Hudson Kroenig. Ce mannequin de 8 ans défile pour Chanel depuis qu’il a 2 ans ! Fils du top américain Brad Kroenig, ce petit prince n’est autre que le filleul de Karl Lagerfeld. En 2010, tonton Karl le fait défiler pour la première fois comme un grand. Depuis, il participe aux plus grands shows mondiaux, de Paris à Salzbourg en passant par Cuba. 

On le retrouve au dernier défilé Chanel automne hiver 2017-2018, tenant la main de Karl saluant la fin du défilé. Son air de Pierrot et ses jolies boucles séduisent à tous les coups les dames du premier rang. Tout le monde l’adore ! En 2016, Karl et son petit protégé ont d’ailleurs lancé une collection de prêt à porter et accessoires pour enfants. 

L’esprit famille sur papier glacé

Les enfants ne sont pas uniquement mis sur le devant de la scène. Egalement photographiés pour des campagnes pub, ils aident à recréer « l’esprit famille » tant recherché par les marques. Chez Dolce & Gabbana et Tommy Hilfiger, la famille est en effet omniprésente. Et pour cause ! Pour les italiens, c’est un monument (sacré). L’image est complète et générationnelle, incluant les nouveau-nés et les grands-mères. On s’embrasse, on rit et surtout on mange des pâtes. Une vraie scène de dolce vita. Les bébés sont choyés et portés en l’air par leur mère comme des trophées. 

De l’autre côté du globe, la famille est beaucoup plus sportive ! Chez Tommy Hilfiger, on troque en effet les spaghettis pour des gants et ballons de football américain. Emblématique, la marque US présente depuis des décennies une famille soudée, heureuse et athlétique. Toutes les générations sont présentes autour de valeurs fortes. C’est l’archétype de la famille américaine où l’on imagine les enfants promis à un bel avenir. Dans un tout autre registre, cette représentation est aussi très séduisante. En mode, les enfants, la famille et son histoire n’ont donc jamais été aussi glamour.